gâchis


gâchis

gâchis [ gaʃi ] n. m.
• 1564; de gâcher
1Mortier fait de plâtre, de chaux, de ciment.
2Amas de choses gâchées (abîmées, brisées, renversées). Tu as fait un beau gâchis.
3(1775) Fig. Situation confuse, embrouillée. désordre, pagaille. Gâchis politique. Être en plein gâchis. fam. pastis.
4Gâchage, gaspillage. Il y a du gâchis dans cette maison.

gâchis nom masculin (de gâcher) Action de perdre quelque chose par la mauvaise utilisation qui en est faite ; ce qui est ainsi perdu : Quel gâchis que toute cette nourriture à jeter ! Action de perdre, de dilapider des qualités, des facultés, etc. : Sa vie est un gâchis. Situation confuse, pagaille, désordre : Un gâchis politique.gâchis (difficultés) nom masculin (de gâcher) Orthographe Avec un accent circonflexe sur le â, comme gâcher, et un s final même au singulier, qui ne se prononce pas. ● gâchis (expressions) nom masculin (de gâcher) Faire du gâchis, gaspiller ou créer le trouble. ● gâchis (synonymes) nom masculin (de gâcher) Action de perdre quelque chose par la mauvaise utilisation qui en...
Synonymes :
Situation confuse, pagaille, désordre
Synonymes :
- pagaille (familier)

gâchis
n. m.
d1./d CONSTR Mortier bâtard.
d2./d Boue, saleté liquide.
d3./d Accumulation de choses gâchées, détériorées.
|| Gaspillage.
d4./d Fig. Situation embrouillée; désordre, gabegie.

GÂCHIS, subst. masc.
A. — [Correspond à gâcher A] Mortier fait de plâtre, de chaux, de sable et de ciment. De l'eau avait coulé, des baquets boueux traînaient, un gâchis de plâtre salissait tout un coin (ZOLA, Œuvre, 1886, p. 68).
P. ext. Des chaumières en rondins de pin, liés avec un gâchis de terre, comme sur les cols les plus maigres des Alpes (CHATEAUBR., Mém., t. 4, 1848, p. 193).
P. anal. Sol détrempé, boue. On patauge dans ce gâchis (Ac. 1932). Oh! un beau gâchis dehors, elle avait failli laisser ses souliers dans la crotte, en allant chercher son lait. Un vrai temps de dégel (ZOLA, Page amour, 1878, p. 988).
B. — [Correspond à gâcher B]
1. Amas de choses hétéroclites, généralement endommagées ou abîmées. Un coup de vent avait éparpillé les lettres sur le petit bureau, renversé un vase, effeuillé des fleurs. Debout, elle contemplait ce gâchis (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 264).
[Avec une idée de profusion] Je pense au gâchis des tropiques, au désordre des fleurs, des fruits, à ce luxe, cette profusion, cette surabondance scandaleuse (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 293).
Gâchis de + subst. Surabondance désordonnée de. Un gâchis de proclamations (DURANTY, Malh. H. Gérard, p. 185). Dans tout ce gâchis de paroles (G. LEROUX, Parfum, 1908, p. 118).
Rare. [Le compl. désigne un animé] Dix années de travaux superbes, dans un gâchis incroyable d'entrepreneurs et d'architectes (ZOLA, Argent, 1891, p. 390).
2. Situation embrouillée, due au désordre, à la mauvaise organisation, et dont il est difficile de se tirer. Quel gâchis! c'est du gâchis; un joli gâchis. Acclimater chez nous ces utopies, ce serait préparer un beau gâchis! (MARTIN DU G., Thib., Épil., 1940, p. 806).
Être dans le/en plein gâchis. L'autre jour, je lui parlais politique, il m'a répondu : « Eh bien! oui!... nous sommes dans le gâchis! nous avons le nez dedans!... » (GYP, Docteurs, 1892, p. 67).
Prononc. et Orth. : [], [ga-]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1564 gaschis « eau qu'on a jetée par mégarde, action de jeter de l'eau » (THIERRY); 1611 « éclaboussure d'eau, coup de rame, bruit que l'on fait en ramant » (GOTGR.), v. gâche2; 2. a) 1636 « action de délayer de la chaux » (MONET); b) 1660 « mortier détrempé » (OUDIN); 3. 1775 « affaire embrouillée, situation confuse » (BACHAUMONT, Mémoires secrets, t. 33, pp. 328-329 ds St. neophilol. t. 27, p. 231). Dér. de gâcher; suff. -is. Fréq. abs. littér. : 145.

gâchis [gɑʃi] n. m.
ÉTYM. 1564, gaschis; de gâcher.
1 Mortier constitué de sable, d'eau, de chaux, de plâtre ou de ciment.Par anal. Terrain détrempé. Boue, fange, margouillis. || On patauge dans ce gâchis.
1 Sous le gaz verdâtre, ma rue, à cette heure, est un gâchis crémeux, praliné, marron-moka et jaune caramel, — un dessert éboulé, fondu, où surnage le nougat des moellons.
Colette, la Vagabonde, p. 14.
2 Amas, mélange de choses gâchées (abîmées, brisées, renversées).
2 (…) une averse, la veille, avait trempé le parquet; un coup de vent avait éparpillé des lettres sur le petit bureau, renversé un vase, effeuillé des fleurs. Debout, elle contemplait ce gâchis (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. VI, p. 78.
3 (1775). Fig. Situation confuse, embrouillée, inextricable. Confusion, désordre, embrouillamini, méli-mélo, pagaïe. || Un beau (cit. 71) gâchis. || Gâchis politique, financier. || Être dans le gâchis. || Quel gâchis ! (fam.) Mastic, pastis.
3 À cette époque, une foule de journaux créés pour chaque nuance accusaient l'effroyable pêle-mêle politique appelé « gâchis » par un soldat.
Balzac, Une fille d'Ève, Pl., t. II, p. 109.
4 Gaspillage. Gâchage. || Il y a du gâchis dans cette maison. Gabegie (→ fam. C'est de la bouillie pour les chats).Fig. || Un gâchis de paroles.
4 L'innommable gâchis du monde moderne n'est pas seulement d'ordre matériel (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. V, p. 228.
CONTR. Ordre, organisation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gâchis — (franz., spr. schī), Schmutz, Wirrwarr, Klemme oder Patsche, in der man sich befindet; Gâcheur (spr. schör), Pfuscher, Verschleuderer (von Waren); gachieren, pfuschen; Waren verschleudern …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • GÂCHIS — s. m. Ordure, saleté causée par de l eau, ou par quelque autre chose liquide. Un grand gâchis. Voilà du gâchis. Le dégel cause bien du gâchis.   Il se dit, figurément et familièrement, de Quelque affaire désagréable dont il est difficile de se… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • GÂCHIS — n. m. Mortier fait de plâtre, de chaux, de ciment délayé avec de l’eau. Par analogie, il se dit d’un Terrain détrempé par la pluie. On patauge dans ce gâchis. Le dégel cause bien du gâchis. Il se dit, figurément et familièrement, d’une Situation… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • gâchis — (gâ chi) s. m. 1°   Espèce de mortier fait de plâtre, de sable et de chaux. 2°   Par extension, quantité de boue détrempée, tas d ordure où il y a beaucoup de liquide.    Fig. et familièrement. Affaire embrouillée et désagréable. Quel gâchis !… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • gâchis — nm., terre détrempée par la pluie => Boue …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Les frères Gachis — et l agent Fog Les frères Gachis et l agent Fog est une série de Bande dessinée franco belge humoristique.. Auteur : Serge Gennaux Cette série est terminée. Sommaire 1 Synopsis 2 Personnages 3 Albums …   Wikipédia en Français

  • Les frères Gachis et l'agent Fog — est une série de Bande dessinée franco belge humoristique.. Auteur : Serge Gennaux Cette série est terminée. Sommaire 1 Synopsis 2 Personnages 3 Albums …   Wikipédia en Français

  • Les Frères Gachis et l'agent Fog — Série Auteur Serge Gennaux Genre(s) Franco belge Humour Pays …   Wikipédia en Français

  • Faire du gâchis — ● Faire du gâchis gaspiller ou créer le trouble …   Encyclopédie Universelle

  • âchis — gâchis …   Dictionnaire des rimes


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.